Christian "Kiki" Salvador

Il n'y a que sa maman qui l'appelle par son véritable prénom, en l'occurrence : Christian, ce pseudo lui vient de son père qui avait l'habitude de surnommer de la sorte tout son entourage, peut être que si l'Etat Civil l'avait enregistré sous le prénom de Kiki,  aujourd'hui tout le monde l'appellerait Christian !


            Né il y a déjà quelques années au pays du muguet, à Nantes, il se dirige ensuite au pays du fromage, dans le Cantal, et c'est à cette époque où son père, ancien gardien de but, le dirige vers le football et plus précisément dans le club de Mauriac.


            En 1969 il arrive dans la patrie de la fraise et du berlingot et prend une licence de poussin au club de Carpentras où il rencontre comme entraîneur.......Charles Decorzent. Après deux années passées en poussinière, il poursuit en Benjamin en tant que milieu de terrain dans le Championnat Excellence et ce toujours avec Charly.


            Passé dans la catégorie supérieure des U 13 il remporte notamment la finale de la Coupe Rhône Durance contre Valréas sur le score sans appel de 4-0, et comme le dit si bien l'intéressé «  c'est le seul trophée de ma carrière de footballeur ». Pour situer dans le temps tout cela se passe à l'époque où Carpentras évolue en 3ème Division, l'équivalent de notre Championnat « National » actuel. Puis viennent deux ans de Cadet ou U 15 effectués au niveau de la Ligue.


            Kiki décide ensuite de retourner dans son pays natal, il y rejoint  une grande partie de sa famille notamment son grand père qui l'héberge et qui l'emmène assister à toutes les rencontres du grand FC Nantes de l'époque qui évolue sur l'ancien Stade Marcel Saupin là où son oncle joue le rôle de notre Marie Thé. Pendant ces deux ans où il termine ses études secondaires il n'oublie pas le football puisqu'il est alors licencié au club de Vertou avec les U 18 Ligue ; sachez que l'équipe de Vertou (CFA) a atteint par deux fois en 2007 et 2010 le 8ème tour de la Coupe de France éliminée par deux fois par son proche voisin.......   le FC Nantes.
Cette période chez les "canaris" terminée il revient dans le Vaucluse où il joue, en tant que Sénior, pendant quatre ans avec la Réserve de Carpentras puis pendant deux ans avec la Première de DHR. En 1984 il rejoint l'effectif de l'Espérance Pernoise entraînée à l'époque par un certain......Charly Decorzent, (le hasard fait bien les choses où alors il les provoque?) toujours est il que cette équipe monte de PHB en PHA et permet à Kiki ve vivre pendant 6 ans ses meilleures années de footballeur avec notamment deux rencontres de Coupe, certes perdues, mais contre des équipes de haut niveau qu'étaient Sète et Aix en Provence.


            En 1991 l'Espérance descend en PHB et « prend l'eau » beaucoup de joueurs quittent le navire et Kiki part sur Vacqueyras où l'entraîneur n'est autre que son frère (pas Yves mais Patrick) l'année suivante il rejoint Althen où l'entraîneur n'est autre que son frère (pas Patrick mais Yves).


            En 1994 il vient rejoindre l'effectif des « Rouge et Blanc » et son équipe Réserve puis l'âge avançant l'équipe 3 et ce jusqu'en fin de saison 2010-2011 pour prendre une « retraite » bien méritée. Mais l'effectif de la 3 étant ce qu'il est il rechausse les crampons à Noël
2011 pour « donner un coup de main » à Bruno et signer à cette occasion sa 25ème licence de joueur Senior. 


            Pendant toute sa « carrière » passée à Pernes il a également été entraîneur d'équipes de jeunes avec notamment une saison merveilleuse que fut celle de 89-90 où il participa à la Finale Régionale des Poussins à Cannes et une « Dream Team » dans laquelle figuraient entre autres : Fred Recordier, Momo Medini, les frères Fligeat...


            Pour terminer sachez que Kiki n'a jamais eu de blessure grave, n'a jamais été suspendu, qu'il a reçu son premier carton rouge à l'âge de 45 ans, qu'il est supporter de Nantes, qu'il apprécie Barcelone et que ses joueurs préférés sont Messi et Platini. Vous avez tous reconnu bien évidemment par ces quelques mots qui était KIKI c'est pourquoi tous ensemble et en guise de conclusion nous pouvons dire :
             
BRAVO ET CHAPEAU MONSIEUR SALVADOR
 
NB : précisons, avec son autorisation, que Kiki annonce 53 printemps

 

Le 02 Mai 2012

Yves GLORIEUX

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU