Espérance Pernoise : site officiel du club de foot de PERNES LES FONTAINES - footeo

Le sportif et les dents

LES DENTS ... D'ACHILLE

Iriez-vous chercher dans une dent la cause de votre tendinite ?

Dans un déséquilibre de votre mâchoire, une douleur articulaire ?

Pourtant, c'est quelque fois dans la bouche que siège l'origine du mal qui taraude le coureur.


Avant d'entrer dans le détail de notre propos, il faut savoir que les dents sont reliées à tous nos organes vitaux. Cela signifie qu'elles sont des portes d'entrée aux différentes affections du corps. Une infection peut se diffuser dans l'ensemble de l'organisme, en passant par le nerf qui se trouve à l'intérieur de chaque dent. C'est ce que l'on appelle les infections focales. Elles peuvent survenir au niveau du cœur, du rein, des yeux, mais aussi des articulations et des muscles.

Exemple : une personne qui a des infections dentaires risque plus l'infarctus qu'une autre.


De la fatigue ...

C'est pour cette raison que ces infections peuvent retenir sur les performances sportives et entraîner notamment une asthénie, une fatigue musculaire. Tous les chirurgiens dentistes et les médecins du sport le confirment. On a constaté qu'en supprimant toute infection dentaire, des problèmes de fatigue disparaissaient. Et il est prouvé qu'il y a une relation de cause à effet directe entre l'infection dentaire et la fatigue musculaire.


... à l'équilibre

Autre élément fondamental, l'articulation des mâchoires est la première articulation mobile du corps. Elle permet l'emboîtement des dents et détermine l'équilibre de toutes les autres articulations. Une mâchoire qui n'est pas équilibrée, des dents qui ne s'emboîtent pas parfaitement, cela peut provoquer des tensions musculaires, au niveau des vertèbres cervicales, de la colonne vertébrale, qui peuvent descendre jusqu'aux hanches, voire jusqu'aux pieds. En fait, le centre de gravité du corps peut être dévié à partir de l'articulation de la mâchoire si celle-ci présente un défaut. L'emboîtement harmonieux des dents, ce que les dentistes appellent l'occlusion, conditionne l'équilibre du squelette.

Lorsque l'on ferme la bouche et que l'on serre les dents, les dents se touchent en même temps, de façon harmonieuse, et reposent les unes sur les autres. Une dent se pose d'un dixième de millimètre avant les autres et l'on a une déviation de la mâchoire qui peut provoquer un trouble de l'équilibre du squelette et entraîner des défauts de posture.

De même, une dent extraite non remplacée va induire des mouvements des autres dents et entraîner une dysharmonie de l'emboîtement. Une fois que le centre de gravité est dévié, on note des répercussions sur les muscles, les tendons et les articulations : contractures, tendinites, autant d'affections que connaissent bien les sportifs.

D'ailleurs, l'une des fonctions principales de l'orthodontie, au-delà de tout caractère esthétique, est de rétablir cet emboîtement idéal des dents. C'est pour cette raison que de nombreux sportifs de haut niveau portent des appareils dentaires orthodontiques. On avait ainsi constaté que dans l'équipe de France junior de tennis, les performances sportives étaient meilleures chez les joueurs qui avaient un bon équilibre de la mâchoire.

On corrige les déséquilibres de l'articulation de la mâchoire des sportifs pour avoir un meilleur équilibre du squelette dans son ensemble qui permettra d'optimiser les performances. Ronaldo, le grand footballeur, a ainsi porté à l'âge adulte un appareil dentaire, ce qui avait fait sourire tout le monde.


Le bruxisme

Autre trouble important, le bruxisme, que l'on appelle plus communément le grincement des dents. Cette pathologie apparaît dès l'adolescence.

La vie moderne conditionne bien plus qu'auparavant, parce qu'elle est particulièrement stressante, au bruxisme. Les dents sont ainsi usées prématurément car les mâchoires sont faites pour mastiquer pendant la durée des repas. Or les personnes qui grincent des dents font travailler leurs mâchoires toutes les nuits, pendant qu'elles dorment et aussi, fréquemment, lors d'efforts sportifs. Le bruxisme provoque des douleurs articulaires importantes et les muscles cervicaux se contractent anormalement. Les personnes qui grincent des dents peuvent porter une gouttière en silicone. Celle-ci maintient une ouverture d'un demi-millimètre qui met automatiquement les muscles au repos et interrompt, dans le même temps, l'usure prématurée des dents. Cette gouttière peut être portée pendant une activité sportive par ceux qui serrent les dents pendant l'effort.


Une infection sans symptôme

Face à ces constats, que demander à son dentiste ? Quelles précautions prendre ?

Une radio panoramique donne une vision de l'ensemble des dents et des maxillaires et l'on peut détecter les problèmes dentaires responsables d'infections de l'organisme, comme les infections des racines, qui surviennent en général à la suite de dévitalisations incomplètes. Cette recherche est très importante chez les sportifs.

Il faut savoir que ces infections dentaires évoluent au début sans aucun symptôme. Contrairement à une toute petite carie, qui peut faire mal, réagir au chaud et au froid et alerter le patient. Il est conseiller aux joggers, aux sportifs en général, de réaliser une radio panoramique tous les ans pour avoir un dépistage préventif de tout foyer infectieux. C'est d'autant plus intéressant que les traitements à réaliser sont alors légers et assureront, au-delà de toute question de performance sportive, la pérennité des dents.


En revanche, l'idée qui circule parfois, selon laquelle les plombages ont une incidence sur le corps, est totalement fausse. Il n'a jamais été démontré scientifiquement qu'il existait une relation de cause à effet entre les obturations au mercure et les performances sportives.

Ces obturations n'ont également aucune incidence sur la santé globale d'une personne. Sur ce point, il n'y a aucun doute à avoir. De même, les dents qui cassent, les problèmes de gencives douloureuses ne peuvent en aucun cas être la conséquence d'une pratique sportive comme la course à pied.

Si le coureur s'ébrèche les dents, c'est qu'il serre les mâchoires pendant l'effort. C'est typiquement le cas de figure où la gouttière en silicone est indiquée. Mais ce n'est pas le sport lui-même qui est responsable du problème dentaire.


Certains antibiotiques en question

Il est vrai, en revanche, que la prise de certains antibiotiques utilisés pour lutter contre des infections est « nocive » pour les coureurs. Effectivement, certaines familles d'antibiotiques provoquent des troubles musculaires et des tendinites. Mais ces phénomènes ne surviennent que pendant la durée du traitement et cessent très vite après. Ces troubles sont donc très passagers.

Dernier conseil : de même qu'un défaut de l'articulation des mâchoires a des répercussions sur le squelette, une asymétrie, même légère, par exemple une jambe un peu plus courte que l'autre, retentit sur l'équilibre dentaire. Il faut équilibrer cette disparité, grâce au choix des chaussures, quitte à porter une talonnette ou des semelles.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU